catalyseurs dans le processus chimique

Les catalyseurs sont des substances qui accélèrent ou facilitent les réactions chimiques sans être elles-mêmes consommées ou modifiées.

Ces substances polyvalentes sont utilisées dans divers domaines, dont la chimie industrielle, pour provoquer des réactions chimiques nécessaires à la production de matériaux et de produits essentiels.

1. Comprendre les catalyseurs en chimie industrielle

La chimie industrielle implique des réactions chimiques à grande échelle qui produisent une large gamme de matériaux et de produits, tels que des carburants, des polymères et des produits pharmaceutiques.

Ces réactions nécessitent souvent des conditions spécifiques telles qu’une température et une pression élevées, qui peuvent être énergivores et coûteuses.

Les catalyseurs offrent une alternative plus durable et efficace en réduisant l’énergie d’activation requise pour que les réactions chimiques se produisent.

En conséquence, la réaction peut se dérouler à une vitesse plus rapide et à des températures et des pressions plus basses, ce qui réduit la consommation d’énergie et les coûts.

2. Le rôle des catalyseurs du développement durable

Le rôle des catalyseurs du développement durable devient de plus en plus important alors que la société cherche à réduire l’impact environnemental des procédés industriels.

Les catalyseurs peuvent favoriser des réactions chimiques plus efficaces, plus propres et plus sûres, contribuant ainsi à la réalisation des objectifs de développement durable.

2.1. Efficacité énergétique

Les catalyseurs peuvent augmenter l’efficacité des processus de conversion d’énergie, tels que la production d’hydrogène à partir de l’eau. Ce processus, appelé électrolyse, implique l’utilisation d’un courant électrique pour diviser les molécules d’eau en hydrogène et en oxygène.

Les catalyseurs, tels que le platine ou l’iridium, peuvent réduire la quantité d’énergie nécessaire pour diviser l’eau, ce qui rend le processus plus efficace et plus rentable.

2.2. Réduction du gaspillage

Les catalyseurs peuvent également réduire la quantité de déchets générés dans les procédés chimiques.

Par exemple, la production de bouteilles en plastique polyéthylène téréphtalate (PET) nécessite l’utilisation d’un catalyseur pour favoriser la réaction entre l’éthylène glycol et l’acide téréphtalique.

Le catalyseur, appelé trioxyde d’antimoine, est toxique et difficile à éliminer. Les scientifiques ont développé des catalyseurs alternatifs, tels que le zirconium et l’étain, qui sont moins toxiques et plus faciles à recycler, réduisant ainsi l’impact environnemental de la production de PET.

2.3. Carburants plus propres

Les catalyseurs peuvent également favoriser la production de carburants plus propres, comme le gaz naturel et le propane.

Ces carburants émettent moins de polluants que les carburants fossiles traditionnels, contribuant à la réduction de la pollution atmosphérique et des émissions de gaz à effet de serre.

Des catalyseurs, tels que le nickel ou le platine, sont utilisés dans la production de ces carburants en favorisant les réactions qui transforment le gaz naturel ou le propane en une forme liquide adaptée au transport.

2.4. Recyclage chimique

Les catalyseurs peuvent également favoriser le recyclage des plastiques et autres matériaux, réduisant ainsi la quantité de déchets envoyés dans les décharges.

Le recyclage chimique consiste à décomposer les plastiques en leurs composants chimiques, qui peuvent être utilisés pour produire de nouveaux matériaux. Les catalyseurs peuvent accélérer ce processus, le rendant plus efficace et plus rentable.

Par exemple, des chercheurs ont mis au point un catalyseur capable de décomposer le polyéthylène, l’un des plastiques les plus courants, en ses éléments constitutifs, ce qui lui permet d’être réutilisé dans la production de nouveaux matériaux.

3. Types de catalyseurs utilisés en chimie industrielle

Les types de catalyseurs utilisés en chimie industrielle peuvent varier en fonction de la réaction catalysée, des conditions de température et de pression et du résultat souhaité. Voici quelques types courants de catalyseurs utilisés en chimie industrielle :

3.1. Catalyseurs homogènes

Des catalyseurs homogènes sont présents dans la même phase que les réactifs et les produits. Ils sont généralement solubles dans le mélange réactionnel et sont souvent utilisés dans des réactions en phase liquide.

Des exemples de catalyseurs homogènes comprennent des acides, des bases et des complexes de métaux de transition. Les catalyseurs homogènes peuvent fournir une sélectivité élevée et peuvent être très efficaces car ils peuvent accéder uniformément à toutes les molécules de réactifs.

Ils peuvent être difficiles à séparer du mélange réactionnel et peuvent causer des problèmes environnementaux lorsqu’ils ne sont pas retirés des flux de déchets.

3.2. Catalyseurs hétérogènes

Les catalyseurs hétérogènes sont présents dans une phase différente de celle des réactifs et des produits. Ils sont souvent utilisés dans des réactions en phase gazeuse ou dans des réactions en phase liquide avec un support de catalyseur solide.

Des exemples de catalyseurs hétérogènes comprennent des catalyseurs métalliques, tels que le platine ou le palladium, et des catalyseurs à base d’oxyde métallique, tels que le dioxyde de titane ou les zéolithes.

Les catalyseurs hétérogènes sont plus facilement séparés du mélange réactionnel, ce qui les rend plus respectueux de l’environnement, mais ils peuvent souffrir d’une sélectivité et d’une activité inférieures par rapport aux catalyseurs homogènes en raison de l’hétérogénéité de surface et des limitations de transport de masse.

3.3. Enzymes

Les enzymes sont des biocatalyseurs utilisés dans un large éventail de processus industriels, de la production alimentaire à la synthèse pharmaceutique.

Ils sont très sélectifs et efficaces et peuvent fonctionner dans des conditions douces, telles que des températures et des pressions basses.

Les enzymes sont généralement utilisées dans les réactions en phase solution et peuvent être immobilisées sur un support pour améliorer leur stabilité et leur facilité de séparation.

Les enzymes peuvent être coûteuses et sensibles aux conditions environnementales, ce qui limite leur utilisation dans certaines applications industrielles.

3.4. Photocatalyseurs

Les photocatalyseurs sont des catalyseurs activés par la lumière. Ils peuvent être utilisés pour favoriser un large éventail de réactions chimiques, notamment la séparation photocatalytique de l’eau pour la production d’hydrogène et la purification photocatalytique de l’air pour éliminer les polluants de l’air.

Les photocatalyseurs sont généralement hétérogènes et comprennent des oxydes métalliques, tels que le dioxyde de titane, et des semi-conducteurs, tels que le silicium ou l’oxyde de zinc.

L’utilisation de photocatalyseurs peut être limitée par leur besoin de lumière et le potentiel de photocorrosion.

3.5. Biocatalyseurs

Les biocatalyseurs sont des enzymes ou des micro-organismes capables de catalyser des réactions dans un système biologique. Ils sont utilisés dans diverses applications industrielles, telles que la production de plastiques biodégradables ou la conversion de la biomasse en biocarburants.

Les biocatalyseurs peuvent offrir une sélectivité et une efficacité élevées et peuvent être utilisés dans des conditions douces.

Leur utilisation peut être limitée par la nécessité d’un système biologique spécifique et le potentiel de contamination microbienne dans le mélange réactionnel.

Les références

> Zybert, M. Applied Catalysis in Chemical Industry: Synthesis, Catalyst Design, and Evaluation. Catalysts2023, 13, 607. https://doi.org/10.3390/catal13030607  

> Corma, A. (2017). From microporous to mesoporous molecular sieve materials and their use in catalysis. Chemical Reviews, 117(4), 2331-2371.

> Hensen, E. J. M., & Pidko, E. A. (2013). The role of heterogeneous catalysis in the biorefinery of the future. Catalysis Today, 202, 139-153.

> Kuehnel, M. F., & Luska, K. L. (2018). Photocatalysis for industrial applications. Molecules, 23(6), 1545.

> Lefèvre, G., & Mendoza-Cortés, J. L. (2016). Efficient enzyme immobilization on nanostructured materials: strategies and applications. Chemical Reviews, 116(1), 216-247.

> Raja, R., & Bello, M. M. (2017). Enzyme catalysis in organic solvents: influence of water content and solvent type. Biocatalysis and Biotransformation, 35(4), 258-273.

> Sheldon, R. A. (2016). Green and sustainable manufacture of chemicals from biomass: state of the art. Green Chemistry, 18(4), 969-981.

> Snavely, K. (2018). Catalysts: The Scientific Method of Industrial Chemistry. Chemical & Engineering News, 96(38), 24-31.

> Van Santen, R. A., & Kramer, G. J. (2013). Catalysis: from principles to applications. Wiley-VCH.

> Zhang, Q., Sun, X., He, Q., & Zhang, G. (2019). Acid-base bifunctional heterogeneous catalysts for sustainable and efficient synthesis of value-added chemicals. Green Chemistry, 21(16), 4365-4391.